Il est écrit dans l’épître aux Éphésiens que « Christ a aimé l'assemblée et s'est livré lui-même pour elle, afin qu'il la sanctifiât, en la purifiant par le lavage d'eau par la Parole ; afin que lui se présentât l'assemblée à lui-même, glorieuse, n'ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable, mais afin qu'elle fût sainte et irréprochable » (Ephésiens 5, 25-27). Le Seigneur Jésus Christ s'est livré lui-même pour elle, et il se la présentera à lui-même. Tout vient de lui, tout est pour lui.

Lorsqu'il est parlé des sacrifices dans le livre du Lévitique, sacrifices qui nous parlent tous du parfait sacrifice de notre Seigneur sur la croix, le premier est l'holocauste : « Si son offrande est un holocauste de gros bétail, il la présentera, un mâle sans défaut » (Lévitique 1, 3). Mais il n'est pas dit sans tache car depuis que le péché est entré dans le monde tout a été taché moralement.

« Le monde entier est sous la puissance du malin » (1 Jean 5, 19, LSG). Satan est appelé dans la bible : « le chef de l'autorité de l'air » (Ephésiens 2, 2), « la puissance spirituelle de méchanceté qui est dans les lieux célestes » (6, 12). Même la création « a été assujettie à la vanité... elle-même aussi sera affranchie de la servitude de la corruption » (Romains 8, 20-21).

Job pouvait bien dire : « je suis sans tache à tes yeux » (Job 11, 4). Non, Job tu n'es pas sans tache, « car tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu » (Romains 3, 22).

Un seul est sans tache : celui qui est descendu du ciel pour faire, non sa volonté, mais celle de son Dieu et Père, le Seigneur Jésus. Déjà avant sa naissance, lorsque l'ange parlait à Marie, il lui dit : « la sainte chose qui naîtra sera appelée Fils de Dieu » (Luc 1, 35). « Il n'a pas connu le péché » (2 Corinthiens 5, 21). « Il n'y a point de péché en lui » (1 Jean 3, 5). « Lui qui n'a pas commis de péché » (1 Pierre 2, 22). Lorsqu'il est question de notre rachat, le prix a été payé « non par des choses corruptibles, de l'argent ou de l'or, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache » (1 Pierre 1, 18-19). Christ était non seulement sans défaut mais surtout sans tache. Il est « le Fils unique, qui est dans le sein du Père » (Jean 1, 18) et cela d'une façon constante durant tout son temps sur la terre.

Nous aussi, les croyants, qui sommes lavés dans le sang de Jésus, nous sommes maintenant sans tache à ses yeux. Nous le chantons souvent dans nos cantiques, et c'est avec une profonde joie que nous le faisons.

Lavés dans ton sang, ô Jésus,
Ils sont blanchis, sans nulle tache ;
Ils étaient autrefois perdus,
Et maintenant ton sein les cache.
Qui les ravirait de tes bras ?
Qui troublerait leur confiance,
Quand ils ont la ferme assurance
Que ton amour ne change pas ?

(Hymnes & Cantiques 28)

Voilà notre position devant Dieu notre Père. Elle l'est par pure grâce. Alors pourquoi est-il dit « qu'il la sanctifie, en la purifiant par le lavage d'eau par la parole » ? Tout simplement, parce que Dieu notre Père veut que, cette sainteté, dont il nous a fait don en Christ nous caractérise aussi dans notre marche pratique de tous les jours (Luc 1, 75).

Pour conclure, une pensée de C.H. Mackintosh, parue dans le Messager Évangélique en 1862 : « Vous avez été sanctifiés. Voilà la vérité absolue, quant au croyant, considéré en Christ. Voilà la conséquence bénie d'une œuvre éternelle et parfaite. « Christ a aimé l'assemblée, et s'est livré lui-même pour elle, afin qu'il la sanctifiât » (Éphésiens 5, 25-26). « Or le Dieu de paix lui-même vous sanctifie entièrement » (1 Thessaloniciens 5, 23). Ici nous avons l'application pratique de la vérité au croyant, et ses résultats dans le croyant. Comment a lieu cette application ? Par le Saint Esprit, au moyen de la Parole écrite.

Que le Seigneur nous encourage tous par ces quelques réflexions sur sa Parole.

Viens à lui, il t'attend.

Pour être informé de la parution d'un nouveau message,
vous pouvez laisser ci-dessous votre adresse e-mail

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK