Revenir au site

 

 

Son Nom

 

"Le Nom qui est au-dessus de tout nom" (Philippiens 2, 9)

Connaissons-nous « le Nom qui est au-dessus de tout nom », le « Nom de Jésus » (Philippiens 2, 9-10) ?

Le Nom qui sauve

Le Nom qui sauve : « Il n'y a de salut en aucun autre ; car aussi il n'y a point d'autre Nom sous le ciel (le Nom de Jésus-Christ le nazaréen), qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés » (Actes 4, 12), et « quiconque invoquera le Nom du Seigneur sera sauvé » (Actes 2, 21).

Lorsque Manoah demanda à l'Ange de L’Éternel : « Quel est ton nom, afin que nous t'honorions (…) l'Ange de l’Éternel lui dit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux » (Juges 13, 17-18).
 

Esaïe avait aussi prophétisé : « Un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et le gouvernement sera sur son épaule (la force) ; et on appellera son Nom : Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père d’Éternité, Prince de Paix » (Esaïe 9, 6). Ayons à cœur de le faire connaître ce Nom, le beau Nom de Jésus.
 

L'Apôtre Paul fut sauvé et lavé de ses péchés en « invoquant son Nom » (Actes 22, 16).

Une fois que nous sommes sauvés, par la foi à son sacrifice sur le bois de la croix, le désir du Seigneur Jésus est de nous réunir autour de Lui, pour être de ces adorateurs qui « adorent le Père en esprit et en vérité ». Car « Il nous a faits un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père ; - à lui soit la gloire et la force aux siècles des siècles ! Amen » (Apocalypse 1, 6).

Le Nom qui rassemble

Quant à la manière dont nous devons nous réunir, la Parole de Dieu nous l'enseigne dans le livre du Deutéronome : « vous chercherez le lieu que l’Éternel, votre Dieu, choisira d'entre toutes vos tribus pour y mettre son Nom, le lieu où il habitera, et vous y viendrez ; et vous apporterez là vos holocaustes ... » (Deutéronome 12, 5).

Sur le terrain chrétien, quel est le Nom qui rassemble, si ce n'est le seul Nom du Seigneur Jésus ? Il nous a dit lui-même : « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon Nom, Je suis là au milieu d'eux » (Matthieu 18, 20).

Le Seigneur Jésus est mort et ressuscité « pour rassembler en un les enfants de Dieu dispersés » (Jean 11, 52). « Voyant les foules, il fut ému de compassion pour elles, parce qu'ils étaient las et dispersés, comme des brebis qui n'ont pas de berger » (Matthieu 9, 36). Oui, le Seigneur Jésus, encore aujourd'hui, est celui qui rassemble les siens autour de Lui, et annonce le nom de son Père à ses frères et « le loue au milieu de la congrégation » (Psaume 22, 22).

Les enfants de Dieu ne peuvent et ne doivent pas porter d'autres noms que celui de chrétiens (disciple du Christ ), pour honorer « le beau Nom qui a été invoqué sur eux » (Jacques 2, 7).

Nom sans pareil, dont la puissance
Répond toujours à notre foi ;
Nom qui rassemble, en ton absence,
Tes rachetés autour de toi.

(Hymnes et Cantiques n°158 strophe 3)

« Ton Nom est un parfum répandu » (Cantique des Cantiques 1, 3).

Pour être informé de la parution de nouveaux messages,

vous pouvez laisser ci-dessous votre adresse e-mail

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK